La Ligue Les CDVL Clubs et Ecoles Les sites Formations/Stages Compétitions
 
 
Le 26 février 2014
COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE- MARS 2013
Le 21 février 2014
Comité directeur LLRVL - 23/08/2013 -
Le 21 février 2014
Comité directeur LLRVL - 15 novembre 2013 -
Le 28 août 2013
Comité directeur du 7 Mai 2013
Le 21 mars 2013
Procès verbal de l'assemblée générale du 16 mars 2013
  >> Toutes les actualités  
 
 
  >> Tout l'agenda  
 
Actualités
Le kitesurf n'est pas encore olympique   Imprimer cet article
Publié le 12 novembre 2012


L'ISAF (Fédération Internationale de Voile) a tranché : réunie du 1er au 11 novembre en Irlande pour sa conférence annuelle, elle a infirmé le vote du mois de mai dernier en repositionnant la planche à voile (RSX) en tant que discipline olympique à Rio en 2016 au détriment du kitesurf.

Nos premières pensées vont vers nos sportifs que le rêve olympique a effleurés durant ces six derniers mois ; leur déception est bien grande ! La FFVL va bien entendu continuer à oeuvrer pour le développement de ses sports aérotractés pour tous et sous toutes leurs formes. Nous allons ainsi tout faire pour que ce coup de projecteur sur l'une de nos disciplines, le Kitesurf Course Racing, permette de renforcer nos actions pour promouvoir et accompagner l'ensemble des pratiques du kite, sur l'eau, sur la terre et sur la neige, en loisir comme en compétition. Pour cela il faudra que l'État continue à faire confiance à la FFVL, qui a accompagné la progression du kite depuis ses débuts avec le concours et la reconnaissance de l'ensemble de ses acteurs. Sur le volet de la compétition, la FFVL a constitué un dossier auprès du ministère des Sports visant à obtenir la reconnaissance de haut niveau pour le kitesurf, et nous avons bon espoir de voir cette démarche aboutir. Cela permettra au kite de poursuivre son développement et de structurer son dispositif de haute performance (parcours d'excellence sportive - PES). La FFVL et les pratiquants du kite sont persuadés que le débat de l'olympisme pour le Kitesurf Course Racing se posera à nouveau. Le contexte ne pourra alors être que plus favorable pour une décision positive.

Réaction de Bruno Sroka (trois fois vainqueur de la coupe du monde et double champion d'Europe de course racing, ambassadeur pour le kitesurf aux JO auprès de l'IKA) : Les Jeux olympiques doivent refléter les pratiques de notre temps. Le kite en fait partie intégrante. L'ISAF a loupé une occasion de renouer le contact avec un public jeune et intéressé, avec un sport populaire, accessible et dynamique. Le kite racing a vraiment montré en quelques années sa capacité à innover et à proposer des formats spectaculaires et médiatiques. Rapide, planant, technique, tactique et visuel, voilà ce que reflète pour moi en tant qu'athlète, le kite racing. Ce n'est que partie remise, je suis persuadé qu'en 2020, le kitesurf fera partie des JO. C'est une évidence !

•Réaction d'Alex Caizergues (premier sportif à avoir passé les 100 km/h sur l'eau toutes disciplines confondues, trois fois champion du monde de vitesse et double recordman du monde de vitesse) : C'est avec beaucoup d'émotion et d'amertume que j'ai appris hier la décision de l'ISAF de faire sortir le kite des JO. Émotion car nous, kitesurfeurs, nous étions pris à rêver de voir notre sport à Rio en 2016 et ce rêve est désormais brisé ! Beaucoup d'amertume aussi de voir tous les efforts et le travail réalisés ces dernières années par tant de gens passionnés partir en fumée sur une simple décision politique. Mais notre sport et notre communauté sont forts et nous ne nous arrêterons pas de rêver ; de beaux jours sont encore devant nous ! Vos élus, les cadres techniques et le secrétariat de la FFVL se tiennent à votre disposition et seront présents à la CONVENTION NATIONALE KITE les 17 et 18 novembre à Hyères. Pour toute information : cnk@ffvl.fr Nouvailes